Mon parcours

ph Audrey Kintgen

J’exerce la profession de journaliste depuis 1987. Après une première partie de carrière passée dans la presse écrite régionale (Nord-Matin, Nord-Eclair), je me suis spécialisée dès 2000 dans l’écologie, l’environnement, et l’alimentation. Très rapidement j’ai collaboré avec le magazine du réseau Biocoop, Consomm’action, qui s’appelle aujourd’hui Culture(S) Bio.

 

J’ai commencé à proposer des cours de cuisine en 2005.
Au début je faisais juste mon travail de journaliste (informer), mais dans une dimension concrète. Très vite j’ai mesuré combien quand les personnes changent d’alimentation, qu’elles sont attentives à elles-mêmes et à ce dont elles se nourrissent, elles changent de point de vue, voire de vie !

 

atelier de cuisine

Pour pouvoir répondre à des demandes plus individuelles (« Mais qu’est-ce que je dois manger, moi ?« ), je me suis formée à l’alimentation ressourçante avec Taty Lauwers (www.taty.be), une femme totalement inclassable, férue de nutrition, dont l’approche iconoclaste, novatrice, et pragmatique, m’a séduite depuis des années. Elle a collecté un ensemble d’outils qui permettent d’établir une sorte de profilage. Concrètement, il s’agit simplement d’un questionnaire approfondi, sur la base duquel  je peux tracer les grandes lignes de ce que pourrait être l’alimentation idéale d’une personne.

Ayant été accompagnée par Swan Verstrepen, coach et gestalt thérapeute, afin d’avancer sur mon projet professionnel, j’avais été bluffée par ce que le coaching (enfin, SON coaching) m’avait apporté, et j’ai eu envie d’en apprendre les principes et les techniques. Je lui ai donc demandé de me transmettre les bases de son savoir. Elle m’a construit une formation individuelle sur mesure qui m’a apporté bien plus que des techniques : un savoir-faire, un savoir-être…

Et c’est ainsi que j’ai inventé la nourrithérapie.